Ngaroné Rémadjie

Ngaroné Rémadjie

Ngaroné Rémadjie

Commentaires fermés sur Ngaroné Rémadjie
Posdoctorante à Paris Descartes
remadjie_n@yahoo.fr
Elle travaille sur les héritages et transmissions culturels en situation de post-colonisation, sur les ruptures et prolongements du passé dans le présent. Dans le cadre de son doctorat, elle a mené une anthropologie du conflit en Guadeloupe. S’intéressant aux formes conflictuelles se déployant dans les champs économique, socioculturel et politique, sa thèse dresse un état des lieux du conflit identitaire antillais dans la Guadeloupe des années 2010. Elle a étudié les façons dont le colonialisme, par le biais de l’assimilation culturelle, politique et administrative, s’est immiscé au cœur des productions identitaires et des outils culturels guadeloupéens, produisant des sujets périphériques. Elle a exploré les façons dont les identités individuelles et collectives se construisent, celles des sujets comme celles qu’ils projettent sur l’autre de façon parallèle. Partant de questions identitaires, ses travaux portent sur des formes contemporaines de domination et de dépendance héritées de la période coloniale et se prolongeant dans le présent.

conflit – Guadeloupe – altérité – colonialisme – relations sociales – pouvoir – transmission

2014. « Anthropologie du conflit en Guadeloupe, la construction de sujets périphériques », thèse de doctorat sous la direction de Francis Affergan, soutenue à l’université Paris Descartes

2016. « Les identités transitives. Réflexion autour de la notion de normes en terrain antillais », cArgo, Revue Internationale d’Anthropologie Culturelle et Sociale, Hors-Série : L’œuvre de Francis Affergan, une anthropologie des traverses : 31-39

2012. « Mémoires et conflits en Guadeloupe », cArgo, Revue Internationale d’Anthropologie Culturelle et Sociale, n° 1, Formes anthropologiques du conflit : 36-64

About the author:

Logo Université Paris Descartes
Centre d'anthropologie culturelle
EA 4545 | CANTHEL
45 rue des Saints-Pères
75270 Paris cedex 06

Back to Top