Le parcours Recherche vise à former aux métiers de chercheur et d’enseignant-chercheur par l’apprentissage de la recherche.

S’inscrivant dans la grande tradition de l’Anthropologie de la Sorbonne (Georges Balandier, Roger Bastide, Marcel Griaule, André Leroi-Gourhan), cette formation a pour but de fournir aux étudiants les outils, tant théoriques que méthodologiques, indispensables à la compréhension des processus sociaux contemporains par une approche comparatiste de la différence culturelle. Ce Master s’organise autour de deux grands objectifs, chacun développé lors d’un semestre : offrir des larges connaissances anthropologiques (semestre un, regroupant tout les cours), doublées d’une formation à la recherche de terrain (semestre deux) mettant une emphase toute particulière sur l’apprentissage de la méthodologie de la recherche impliquant un suivi personnalisé.

Connaissance anthropologique:

  • Une offre pédagogique variée portant sur les courants classiques et contemporains et sur les principaux domaines de recherche de la discipline.
  • Une spécialisation possible en anthropologie de la santé.
  • L’équipe pédagogique comprend 12 enseignants-chercheurs et professeurs, travaillant sur des aires culturelles variées situées sur les 5 continents.
  • Ce Master bénéficie du savoir-faire et des activités de recherche du laboratoire auquel il est adossé : le Centre d’Anthropologie Culturelle de la Sorbonne.

Formation au terrain :

  • des nombreuses cours de méthodologie de la recherche ethnographique et qualitative.
  • un stage (défrayé) de terrain intensif, réalisé en groupe sous la supervision d’enseignant-chercheurs (pendant la première année de master).
  • des terrains de recherche, effectuées en individuel et finalisées à la réalisation du mémoire, (pendant le deuxième semestre de chaque année de formation).

Les meilleurs élèves de chaque promotion du master d’Ethnologie pourront bénéficier d’une allocation doctorale dans le cadre d’une inscription en thèse à l’Université Paris Descartes.

Semestre 1

UE 1 Méthodes (Resp. P. Chaudat)

UE 2 Anglais (Resp. K. Grieco) Anthropology and the postmodern challenge : reflexivity, positionality and the ethics of engagement

UE 3 Ateliers de préparation au mémoire (TER)

UE 4 Outils informatiques (Resp. Gael Chareyron)

UE 5 Le corps dans tous ses états (Resp. M.-L. Gérard)

UE 6 Anthropologie de la santé : théories et objets (Resp. S. Bindi)

UE 7 Religion, corps et modernité (Resp. E. Dianteill)

UE 8 Tourisme, patrimoine, usages sociaux du passé (Resp. P. Chaudat)

Semestre 2

UE 1 Méthode 2 (Resp. V. Robin)

UE 2 Anglais (Resp. K. Grieco)

UE 3 Mémoire de recherche ou d'application

UE 4 Optionnelle

UE 5 Stage de découverte d'une institution culturelle ou touristique (V. Robin et V. Duchesne)


UE 1 Ateliers de préparation, suivi mémoire (TER)

UE 2 Anthropologie politique (Resp. V. Robin)

UE 3 Anthropologie économique (Resp. P. Chaudat)

UE 4 Santé et religion (Resp. S. Bindi)

UE 5 Questions, enjeux et méthodes contemporaines de l’anthropologie (Resp. B. Lecestre-Rollier)

UE 6 De la culture matérielle aux mythes (Resp. E. Dianteill)

UE 7 Approches pluridisciplinaires de la culture et du tourisme (Resp. S. Pflieger)

UE 8 Acteurs et métiers de la culture et du tourisme (Resp. S. Cousin)

UE9 Techniques d'enquête et d'évaluation adaptées aux projets touristiques et culturels (Resp. S. Cousin)

UE 10 Anthropologie appliquée du tourisme et du développement durable (Resp. S. Boulay)

Master Ethnologie Parcours « Recherche »

Les étudiants qui choisissent le Parcours Recherche du Master Ethnologie doivent réaliser un premier mémoire de recherche en M1 et un second en M2.

Il est souhaitable que les mémoires de M1 et M2 portent sur le même objet de recherche. Cette recherche pourrait ensuite, éventuellement, se prolonger par une thèse de doctorat.

Chaque étudiant doit choisir un thème de recherche avant le 30 octobre.

Le mémoire est préparé sous la direction d’un enseignant-chercheur. Chaque étudiant doit contacter un éventuel directeur de mémoire et lui soumettre son projet de recherche pour obtenir son accord. Dans tous les cas, chaque étudiant doit avoir trouvé son directeur de mémoire avant le 30 octobre, dernier délai. Le directeur pressenti du mémoire doit donner son accord par écrit. Cet accord écrit sera transmis au secrétariat.

Tous les enseignants du Master Ethnologie (voir la liste) sont habilités à diriger un mémoire.

Le mémoire de recherche est un travail qui se fait sur toute l’année universitaire. Les étapes préliminaires du 1er semestre sont suivies d’une enquête de terrain ou d’une recherche personnelle à partir de données bibliographiques au second semestre.

En M1 il est possible de rédiger son mémoire uniquement à partir d’une recherche bibliographique En M2 il est impératif de mener une enquête de terrain, en Europe ou ailleurs.

Le mémoire comprendra entre 80 et 100 pages et devra répondre aux exigences académiques habituelles d’un mémoire universitaire. La soutenance du mémoire aura lieu dans le courant du mois de juin devant un jury de deux personnes dont le directeur du mémoire.

Les étapes du mémoires de recherche (master 1 et 2)

  • Définir le sujet par écrit (1 page environ) aussi précisément que possible en exposant les limites du terrain d’enquête, ainsi que les contacts déjà effectués et les conditions de faisabilité. A soumettre avant la fin d’octobre à son directeur de mémoire (prendre RV).
  • Établir de façon aussi complète que possible une première bibliographie de recherche autour du thème choisi. Prévoir un calendrier de lecture par ordre de priorité. A remettre au plus tard le 15 novembre à son directeur de mémoire (prendre RV).
  • A la fin du premier semestre, remettre le TER au Pôle Master et à son directeur de mémoire. Le TER est un projet de recherche pour le mémoire (voir https://sites.google.com/site/masterdethnologiesorbonne/parcours-recherche/ter )
  • A partir de janvier, garder le contact avec son directeur de mémoire et lui remettre au moins tous les deux mois un compte-rendu écrit de l’avancée de sa recherche. En cas de difficulté sérieuse ou, plus grave, de panne, ne surtout pas hésiter à le contacter sans tarder.
  • Début mai, remettre à son directeur de mémoire le plan détaillé de rédaction, la bibliographie définitive, le titre et le sous-titre du mémoire.
  • Le 31 mai au plus tard, remettre la version définitive du mémoire au Pôle Master.
  • La soutenance a lieu obligatoirement au mois de juin.

Le stage d’initiation à l’enquête de terrain est une UE destinée aux étudiants inscrits en Master 1 Recherche. Il permet aux étudiants de mettre en pratique la méthodologie sur le terrain. Chacun d’eux choisit un sujet à traiter et mène sa propre recherche pendant une semaine auprès de la population locale : le groupe travaille ainsi sur une même zone géographique et réside sur le terrain pendant cette période.

Le stage est encadré par deux enseignants, Philippe CHAUDAT et Olivier LESERVOISIER, qui assurent le suivi des travaux des étudiants. Chaque soir, ils font un point avec chacun d’eux dans le cadre de réunions collectives ; tous les étudiants pouvant ainsi bénéficier des conseils méthodologiques individuels.

Chaque recherche aboutit à la rédaction d’un rapport qui permet de décrire et d’analyser les matériaux ethnographiques recueillis et, parfois, à la publication d’articles dans le cadre d’ouvrages collectifs.

Ce stage permet donc aux étudiants de se familiariser avec les réalités du terrain, d’apprendre à mener à bien une recherche par la pratique et de faciliter la conduite de leurs futurs travaux ethnographiques lorsqu’ils se retrouveront seuls sur le terrain.

A la fin du premier semestre, les étudiants devront remettre un rapport d’étape de leur recherche, appelé T.E.R. (Travail d’Etude et de Recherche). Le TER sera noté et comptera dans l’évaluation du second semestre.

Il s’agit d’un document d’environ 10 pages.

Il comprend nécessairement les points suivants qui devront être exposés de façon précise et argumentée :

  • Définition du sujet de recherche et de la problématique
  • Etat des lieux de la littérature existante sur le sujet
  • Méthodes et techniques d’enquête retenues
  • Contacts déjà effectués pour l’enquête de terrain et, éventuellement, premiers résultats obtenus par l’étudiant
  • Limites et difficultés rencontrées
  • Plan provisoire des principaux points à traiter
  • Planning de la recherche (jusqu’à la remise du mémoire)
  • Bibliographie

Le TER doit être remis en deux exemplaires. L’un sera remis au Pôle Master Sciences sociales, l’autre directement au directeur du mémoire.

N.B. Ne pas oublier de mentionner sur le document le nom du directeur de mémoire, votre numéro de téléphone, ainsi que votre adresse e-mail.

Back to Top