Besnier Christiane

Besnier Christiane

Besnier Christiane

Commentaires fermés sur Besnier Christiane
Postdoctorante à l’université Paris Descartes (CANTHEL)
christiane.besnier@orange.fr
Christiane Besnier travaille depuis une quinzaine d’années sur l’audience criminelle et plus généralement sur la justice pénale en France, en Belgique et en Suisse. Elle élabore une réflexion anthropologique à partir de l’observation ethnographique des audiences en interrogeant la construction des preuves au cours de l’oralité des débats. Ses observations sont complétées par des entretiens semi-directifs menés auprès des acteurs du procès : magistrats, avocats, jurés, greffiers, partie civile. Elle démontre que les débats, en France, examinent les faits à l’image d’une expérience menée en laboratoire. L’audience présente les trois étapes du raisonnement expérimental : l’observation des indices par l’ouverture du dossier et l’audition des témoins, la vérification des hypothèses par le débat contradictoire, l’interprétation des preuves par le délibéré. Elle décrit, par ailleurs comment, les émotions omniprésentes aux assises, participent au processus de la recherche des preuves. Enfin, elle prolonge sa réflexion par une comparaison avec le procès de Common Law.

criminalité  – oralité – prétoire – preuves – émotions – jugement

Recherches

Deux recherches ont été réalisées en collaboration avec le CANTHEL :

2014-2016. La construction de la motivation des décisions criminelles à l’audience : France, Belgique, Suisse. Recherche soutenue par la Mission de recherche Droit et Justice du Ministère de la Justice. Rapport remis en décembre 2016

2012-2014. L’expérience des citoyens assesseurs dans les tribunaux correctionnels. Recherche soutenue par le Département de recherche de l’Ecole nationale de la magistrature. Rapport de recherche remis en 2014

Responsabilité éditoriale

Rédactrice en chef de la revue Droit et Cultures, Université de Paris Ouest Nanterre la Défense

2005. « Une ethnographie de la cour d’assises. La construction de l’intime conviction », thèse en ethnologie sous la direction de Francis Affergan, soutenue à l’université Paris Descartes

Ouvrage

2017 (à paraître). La vérité côté cour. Une ethnologue aux assises, Paris, La Découverte

Direction d’un numéro de revue

2008. « Parole(s) : l’affaire d’Outreau. Approche pluridisciplinaire d’une construction judiciaire », dossier Droit et Cultures, 55/

Articles

2016. « Le procès criminel entre permanence et réformes » in Salas D. (dir), La cour d’assises. Actualité d’un héritage démocratique, Paris, la documentation française

2015. « Regard de l’ethnologue sur le prétoire criminel en France » in Delbrel S. et Rico J. (dir.), La lettre et la loi. Endroit et envers du prétoire, Paris, Cujas

2014. « Les émotions en cour d’assises », Les Cahiers de la justice, dossier « Les émotions dans le prétoire », 2014/1

2008. « Présentation. Le phénomène Outreau », Droit et Cultures, dossier « Parole(s) : l’affaire d’Outreau. Approche pluridisciplinaire d’une construction judiciaire », 55/1

2008. « La crise d’Outreau : de l’emprise de l’émotion à l’ambiguïté de la réforme », Droit et Cultures, dossier « Parole(s) : l’affaire d’Outreau. Approche pluridisciplinaire d’une construction judiciaire », 55/1

2007. « La cour d’assises. Approche ethnologique du judiciaire », Droit et Cultures, 54/2 : 179-200

2007. « La notion spatio-temporelle dans le processus judiciaire : l’exemple du procès criminel» in Rude-Antoine E. (dir.), Le procès : enjeu de droit, enjeu de vérité, Paris, PUF : 41-55

About the author:

Logo Université Paris Descartes
Centre d'anthropologie culturelle
EA 4545 | CANTHEL
45 rue des Saints-Pères
75270 Paris cedex 06

Back to Top