Programmes de recherche

Les programmes de recherche du CANTHEL

Chercheurs et enseignants au sein d’Université de Paris, les membres du CANTHEL dirigent ou participent à des programmes de recherche collectifs et collaborent avec plusieurs partenaires.

 

Octave Debary , directeur du CANTHEL, mène un programme de recherche intitulé « L’expérimentation participative du patrimoine à l’épreuve de la contemporanéité » (2019-2021), avec le soutien et le partenariat de l’EHESS et du Ministère de la Culture. 

Serena Bindi , membre titulaire du CANTHEL, dirige deux programmes de recherche. Le premier est le projet ANR PHANTASIES : « Fantômes ou fantasmes ? L’expérience du deuil dans un paysage thérapeutique en mutation (Inde et Népal) » (2020-2024) qui est associé au séminaire qu’elle coordonne intitulé « Anthropologie de la mort, de la perte et du deuil« . Le second est le projet IDEX Dynamique de l’Université de Paris : « Faire parler les docteurs ou faire parler les morts ? La gestion conflictuelle des traumatismes engendrés par les inondations meurtrières en Uttarakhand (Inde) » (2019-2022).

Erwan Dianteill , membre titulaire et ancien directeur du CANTHEL, dirige un programme de recherche innovant sur les convergences conceptuelles et thématiques entre la sorcellerie et le harcèlement moral, dans le cadre d’une collaboration entre anthropologues et psychanalystes financée par l’IDEX d’Université de Paris. Erwan Dianteill est également vice-président pour l’Europe et l’Amérique du Nord du Bureau du Conseil Intergouvernemental de MOST – Programme pour la Gestion des Transformations Sociales de l’UNESCO. Par ailleurs, il collabore avec l’université Harvard, au sein de laquelle il dispense des enseignements en tant que chercheur invité depuis 2016.

Marie-Luce Gélard, membre titulaire du CANTHEL, a été responsable de l’enquête en milieu saharien (Maroc) du projet ANR COLOSTRUM, « L’alimentation pré-lactée (don et consommation du colostrum) : pratiques, représentations et enjeux de santé publique » (2012-2017).

Charles Gautier , post-doctorant au CANTHEL, mène une recherche intitulée « Sémio-graphisme et mémoire à propos de la gestion des déchets nucléaires », qui est financée par l’Andra (l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs).

Christiane Besnier , membre associée du CANTHEL, mène une recherche intitulée « De l’expérimentation des cours criminelles » (2019-2021), en partenariat avec le Ministère de la Justice (Mission de recherche Droit et Justice).

 

         

Logo Université de Paris
Centre d'anthropologie culturelle
EA 4545 | CANTHEL
45 rue des Saints-Pères
75270 Paris cedex 06

Back to Top