Affergan Francis

Affergan Francis

Affergan Francis

Commentaires fermés sur Affergan Francis
Professeur Émérite d’Ethnologie
francis.affergan@parisdescartes.fr
Francis Affergan a travaillé durant une quarantaine d’années dans deux domaines principaux. Le premier concerne son terrain d’enquête, la Martinique, auquel il a consacré une trentaine d’années de recherches. Parallèlement, il s’est engagé dans une réflexion sur les fondations théoriques et historiques de l’anthropologie. A la Martinique, il s’est intéressé à tous les aspects de la société et de la culture martiniquaise : le créole, la sexualité, l’érotisme, les rituels religieux et profanes, la magie et l’ensorcellement, les diverses formes de domination, la couleur, la violence verbale et physique…Quant à l’aspect théorique de ses recherches, elles portent sur l’épistémologie, à savoir les conditions de scientificité de la discipline, le thème de la rencontre avec les autres peuples, la construction des principales catégories que l’anthropologie utilise, les différentes théories qui ont parcouru son fil historique(le structuralisme, l’évolutionnisme, le fonctionnalisme, le cognitivisme, le textualisme, l’herméneutique…)

Martinique – dominations – normes – culture – morbidité – épistémologie

Responsabilités scientifiques et éditoriales

2012-****.  Co-fondateur avec Erwan Dianteill de la revue cArgo, revue internationale d’Anthropologie Culturelle et Sociale

1995-1997. Directeur scientifique adjoint au CNRS, responsable de l’Ethnologie

2002-2009. Directeur scientifique adjoint au Ministère de la Recherche et de l’enseignement supérieur, en charge de la conduite de l’Ethnologie

2008-2012. Membre du CNU, section 20

Formation et carrière

2015. Chercheur invité à l’Université de Princeton (New-Jersey, U.S.A.)

****-****. Responsable du Master d’Ethnologie de l’Université Paris Descartes

1983. Doctorat de Troisième cycle de sociologie et d’Anthropologie, Université Paris V(sous la dir. de Georges Balandier)

1990. Habilitation à Diriger des Recherches, EHESS (tuteur : Gérard Althabe)

2016, « Dix poèmes inédits » dans Cargo n° Hors Série consacré à Francis Affergan
2015, Souffle accouru, Paris, Belin
2015, Codirection du N° de Novembre de la Revue européenne de Sciences Sociales, intitulé, Objets et symboles en Anthropologie, Genève, Librairie Droz (co-auteur de la présentation et auteur de l’article intitulé « Eléments pour une anthropologie de la présence »)
2015, « Vingt poèmes » dans Po&sie n° 149-150
2012, Le moment critique de l’anthropologie, Paris, Hermann
2012, Coordonnateur du Premier numéro de Cargo, Revue internationale d’Anthropologie culturelle et sociale, Paris, Université Paris Descartes
2012, codirection du vol. 61 n°1 de l’Année sociologique, intitulé, Sociologie et Anthropologie, Paris,P.U.F. (co-auteur de l’introduction et de l’article « Le Japon à fronts renversés. Stoetzel versus Benedict »)
2012, « Souffle accouru » dans Po&sie n° 141
2009, « Sinon des forçats d’eaux », dans Po&sie, n°127
2006, Martinique. Les identités remarquables, Paris, P.U.F.
2003, (et alii) Figures de l’humain, Paris, Ed. de l’EHESS
2002, Direction du n° d’Ethnologie française, 4, Oct-Dec, Tome XXXII « Outre-Mers : Statuts, Cultures, Devenirs » (auteur de l’article « Vers une anthropologie du postcolonialisme ? »)
1999, (sous la dir. de) Construire le savoir anthropologique, Paris, P.U.F.
1997, La pluralité des Mondes, Paris, Albin Michel
1991, Critiques anthropologiques, Paris, Presses de la Fondation des Sciences Politiques
1987, Exotisme et Altérité, Paris, P.U.F.
1983, Anthropologie à la Martinique, Paris, Presses de la Fondation des Sciences Politiques

Ouvrages

2012, Le moment critique de l’anthropologie, Paris, Hermann
2006, Martinique. Les identités remarquables. Anthropologie d’un terrain revisité, Paris, PUF.
1997, La pluralité des mondes. Vers une autre anthropologie, Paris, Albin Michel.
1991, Critiques anthropologiques, Paris, Presses de la Fondation nationale des Sciences politiques.
1987, Exotisme et altérité. Essai sur les fondements d’une critique de l’anthropologie, Paris, PUF. Traduit en italien : 1991, Esotismo e altérité. Saggio sui fondamenti di una critica dell’antropologia, Milan, Mursia (Introduction de Francesco Remotti).
1983, Anthropologie à la Martinique, Paris, Presses de la Fondation nationale des Sciences politiques (Introduction de Georges Balandier).

Direction de volumes collectifs

2015, (en coll. Avec E. Dianteill) « Les symboles et les choses : une approche anthropologique », Revue Européene des Sciences Sociales, 53-2.

2002, « Outre-mers : statuts, cultures, devenirs », Ethnologie française, 32/4.

1999, Construire le savoir anthropologique, Paris, PUF.

Articles dans des revues, contributions dans des ouvrages collectifs et compte rendus

2014, « Le symbole et son commentaire. Marcel Mauss et la théorie des états mentaux » dans Dianteill E. (dir.), Marcel Mauss, en théorie et en pratique, Anthropologie, sociologie, philosophie, Paris, Archives Karéline : 59-74.
2013, « ‘Il s’agit de reproduire la vie indigène’. Remarques sur un texte paradoxal : le Manuel d’ethnographie de Marcel Mauss » dans Dianteill E. (dir.), Marcel Mauss. L’anthropologie de l’un et du multiple, Paris, PUF : 17 à 32.
2012, « Le présent et le contemporain : quelques pistes anthropologiques », Mondes contemporains, n°1 : 7-16.
2012, « Le Japon à fronts renversés. Stoetzel versus Benedict », L’Année sociologique, vol.1, n°62 : 23-39. Traduit en anglais sur le site cairn.
2012, « La culture : une boussole épistémologique » dans Dianteill E. (dir.), La culture et les sciences de l’homme. Un dialogue avec Marshall Sahlins, Paris, Archives Karéline.
2012, « Introduction » avec E. Dianteill, L’Année sociologique, vol.1, n°62 : 11-22.
2010, Compte rendu de Raymond Massé, Détresse créole. Ethnoépidémiologie de la détresse psychique à la Martinique, Québec, Les Presses de l’Université de Laval, 2008 dans Anthropologica, n°52 : 220-221.
2010, « Universalité de l’environnement et cultures particulières : une approche anthropologique » dans Zarka Y.-C. (dir.), Le Monde émergent. Les nouveaux défis environnementaux. Vol. 1 : Lieux, Paris, Armand Colin : 183-195.
2009, « Y a-t-il eu un moment romantique dans l’histoire de l’anthropologie ? » dans Née P. et Lançon D., L’Ailleurs depuis le Romantisme. Essais sur les littératures en français, Paris, Éditions Hermann : 19-35.
2009, « L’humain est-il encore un objet anthropologique? » dans Dittmar P.O. (et alii), Adam et l’Astragale. Essais d’anthropologie et d’histoire sur les limites de l’humain, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l’Homme : 279-310.
2008, Compte rendu de Philippe Chanson, La blessure du nom. Une anthropologie d’une séquelle de l’esclavage aux Antilles-Guyane, Louvain-la-Neuve, Bruylant-Academia, 2008 dans Gradhiva, n°8 : 143-145.
2008, « Pour Richard » dans Amy Lao, Du Tao à la Sorbonne. L’ethnologue Richard Pottier, Paris, L’Harmattan : 51-53.
2008, « Institution de la sociologie et naissance de l’ethnologie : une filiation en question » dans Valade B. (dir.), Durkheim. L’institution de la sociologie, Paris, PUF : 125-150.
2007, « L’anthropologie cognitive existe-t-elle ? », L’Homme, n°184 : 85-106.
2006, « Caraïbe : logiques de la diversité ou sociétés impossibles », L’Homme, n°179 : 219-225. À propos de Christine Chivallon, La diaspora noire des Amériques : expériences et théories à partir de la Caraïbe.
2004, « Entretien avec Francis Affergan » réalisé par Pierre-Olivier Dittmar et Vincent Jolivet, Le philosophoire, n°23 : 19-28.
2003, « Les modèles anthropopoiétiques des masques » dans Affergan F. (et alii), Figures de l’humain. Les représentations de l’anthropologie, Paris, Éditions de l’EHESS : 255-277.
2003, « La valorisation des types et les formes de la comparaison » dans Affergan F. (et alii), Figures de l’humain. Les représentations de l’anthropologie, Paris, Éditions de l’EHESS : 101-126.
2003, « La fabrique du texte ethnologique : stratégies et modèles » dans Berthelot J.M. (dir.), Figures du texte scientifique, Paris, PUF : 107-141.
2003, « Figures de l’humain : les représentations de l’anthropologie. Une introduction » avec Borutti S., Calame C., Kilani M., Remotti F. dans Affergan F. (et alii), Figures de l’humain. Les représentations de l’anthropologie, Paris, Éditions de l’EHESS : 9-16. Traduction de l’ouvrage en italien, Affergan F. (et alii), 2005, Figure dell’umano. Le rappresentazioni dell’antropologia, Rome, Meltemi editore.
2002, « Vers une anthropologie du postcolonialisme ? », Ethnologie française, vol.4, n°32 : 581–588.
2001, Compte rendu de Sjoerd R.Jaarsma et Marta A.Rohatynskyj (eds.), Ethnographic Artifacts. Challenges to a Reflexive Anthropology, Honolulu, Univ.of Hawai’I Press, 2000, dans L’Homme, n°160 : 276-278.
2001, « Une mise au point de Francis Affergan. D’un certain ton adopté dans l’université », L’Homme, n°157 : 239-242.
2001, « La mascarade des couleurs : contribution à une anthropologie du métissage » dans Bonniol J.L. (dir.), Paradoxes du métissage, Paris, Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques : 27-40.
2000, « Les Antilles françaises : nationalisme et torsions identitaires » dans Questions régionales et citoyenneté européenne, Liège, Éditions de l’Université de Liège : 183-191.
1999/2000, « Ethnologie, anhistoricité et spatialisation », Anales del Caribe, Centro de Estudios des Caribe, Casa de las Americas, n°19/20 : 9-23.
1999, « Préface » dans Affergan F. (dir.), Construire le savoir anthropologique, Paris, PUF : 7-29.
1998, Compte rendu de Alphonso Lingis, L’ivresse des profondeurs et autres excès, Paris, Belin, 1997 dans Esprit, Juin : 208-209.
1998, « Per una antropopoietica dell’evento » dans Borutti S. et Fabietti U. (dir.), Fra antropologia e storia, Milan, Mursia : 115-135. Traduction d’un texte tiré de Francis Affergan, 1997, La pluralité des mondes. Vers une autre anthropologie, Paris, Albin Michel.
1995, Compte rendu de Richard Pottier, Anthropologie du mythe, paru aux Ed. Kimé en 1994 dans L’Ethnographie, CXXXVII, Tome 91.1, n°117 : 169-172.
1995, avec Oriol M., « L’altérité et les différences culturelles » dans Camilleri C. (dir.), Différence et cultures en Europe, Strasbourg, Les éditions du Conseil de l’Europe : 13-33.
1994, « Normes et règles en ethnologie », Langues et Langage, n°4 : 303-315.
1994, « Textualisation et métaphorisation du discours anthropologique », Communications, n°58 : 31-44.
1993,« Les conditions d’exclusion de l’exclusion de l’Autre », Le Croquant, n°13 : 69-74.
1993, « Éléments pour une théorie anthropologique de l’universalisme relationnel » dans Berthoud G., Centlivres P., Giordano C., Kilani M. (dir.), Universalisme et Relativisme, Fribourg (Suiss), Éditions Universitaires de Fribourg : 1-18.
1992, « L’involution de l’anthropologie chez Louis Massignon » dans Question de Louis Massignon. Mystique en dialogue, n°90, Paris, Albin Michel : 142-150.
1992, « Langages d’acculturation et langages d’identité : le cas de la Martinique », Études Créoles, vol.15, n°2 : 56-62.
1990, « Louis Massignon : un anthropologue de l’altérité », PO&SIE, n°53 : 69-76.
1989, « Éléments pour une anthropologie du magico-religieux à la Martinique », Cahiers Internationaux de Sociologie, vol.LXXXVII : 265-281.
1988, « Les marqueurs de l’Autre dans Robinson Crusoé. Contribution à la genèse de l’anthropologie de l’altérité », Les Temps Modernes, n°507 : 22-45.
1988, « Crise de l’induction et altérité : le cas de la Martinique », Revue de l’Institut de Sociologie, n°3-4 : 63-68. Republié en 1994 dans Gosselin G. (dir.), Les nouveaux enjeux de l’anthropologie, Paris, L’Harmattan : 63-68.
1987, « Calendaire d’Exote », Traverses, 41-42 : 125-128.
1986, « Zooanthropologie du combat de coqs à la Martinique », Cahiers Internationaux de Sociologie, Vol. LXXX : 109-126. Traduit en anglais en 1994, « Zooanthropology of the cockfight in Martinique » (avec un préface d’Alan Dundes) dans Dundes A. (ed.), The Cockfight. A Casebook, Madison, University of Wisconsin Press : 191-207.
1986, « Atomes et microbes », Traverses, 37 : 50-56.
1985, « Passages du ciel. Pour une anthropologie atmosphérique », Traverses, 35 : 118-126.
1984, « Critique de la transparence ou l’éloge du secret », Traverses, 30-31 : 30-39.
1983, « Je est-il un autre ou l’identité déplacée », Les Temps Modernes, 441-442 : 2038-2047.
1978, « Loin de l’Histoire », Traverses, 12 : 117-129.
1977, « De la relégation à la réclusion : le bestiaire aux Antilles françaises », Traverses, 8 : 53-59.
1976, « Mode et dépossession », Traverses, 3 : 140-150.
1976, « Études sur quelques rapports psycho-sociaux en Martinique », L’Homme et la société, 39-40: 217–243.
1975, « Esthétique de la mort et vie quotidienne aux Antilles », Traverses, 1 : 80-88.

Entrées dictionnaires

2011, « Anéantissement » in Marzano M. (dir.), Dictionnaire de la violence, Paris, PUF.
2006, « Altérité », « Écriture et Sciences Humaines », « Discipline » (en coll. avec B. Valade), in Mesure S. et Savidan P. (dirs.), Le Dictionnaire des Sciences Humaines, Paris, PUF.
2005, « Mythes et mythologie », « Sapir », « Frazer », « Evans-Pritchard », « Radcliffe-Brown », in Dictionnaire de la Pensée sociologique, Boudon R., Cherkaoui, Chazel et Valade B. (dir.), Paris, PUF.
2004, « Compte rendu d’Odo Marquard, Des difficultés avec la philosophie de l’histoire » in Encyclopaedia Universalis.
2004, « Ethnocentrisme » in Encyclopaedia Universalis, « Notions ».
2003, « Les voies nouvelles de l’anthropologie » dans Encyclopaedia Universalis.
2002, « Compte rendu de Jean-Michel Berthelot, Épistémologie des sciences sociales » in Encyclopaedia Universalis.

Poésie

2016, « Dix poèmes inédits » dans Cargo n° Hors Série consacré à Francis Affergan
2015, Souffle accouru, Paris, Belin, (187 pages)

« Sinon des forçats d’eau », Po&sie, n°127 : 41-49.

« Souffle accouru », Po&sie, n°141 : 18-26.

« 20 poèmes », Po&sie, n°150 : 85-94.

Les actualités de Francis Affergan

About the author:

Logo Université Paris Descartes
Centre d'anthropologie culturelle
EA 4545 | CANTHEL
45 rue des Saints-Pères
75270 Paris cedex 06

Back to Top