06/12 : « Objets de guérison » | séminaire Santé et Religion Exemplaire

06/12 : « Objets de guérison » | séminaire Santé et Religion  Exemplaire

06/12 : « Objets de guérison » | séminaire Santé et Religion Exemplaire

Aucun commentaire sur 06/12 : « Objets de guérison » | séminaire Santé et Religion Exemplaire

Une séance supplémentaire de la 4ème édition du séminaire « Santé et Religion » est annoncée :

 

Objets de guérison.

La matérialité des pratiques thérapeutiques et religieuses

Jeudi 06 décembre 2018

De 15:00 à 19:00

Alain EPELBOIN (CNRS, MNHN, Musée de l’Homme Paris)

À propos de l’efficacité des amulettes et d’autres objets magiques sénégalais

Denise LOMBARDI (GSRL, Université de Lorraine)

Les objets passerelles dans les séminaires néo-chamanique

***
Résumés des interventions
 

Alain EPELBOIN
À partir du catalogue multimédia interactif Collection ALEP : amulettes et objets magiques collectés dans les ordures (Epelboin, Hames et al., 2014), l’auteur discutera et s’interrogera sur l’utilisation et la signification des amulettes et d’autres objets puissants sénégalais, dans une optique qui s’inscrit au croisement de l’étude de la maladie et de la religion, un champ qui peut être défini comme une « anthropologie du malheur ».

Denise LOMBARDI
Les pierres, les tambours ou encore les autels font l’objet d’une attention particulière au cours des séminaires néo-chamaniques en France et en Italie ; à travers ces objets les individus sont invités à une introspection personnelle pour anticiper leur futur. Cette communication vise à mettre en exergue la dimension relationnelle qui s’instaure entre les participants et cette panoplie d’artefacts hétéroclites. Denise Lombardi montrera que ces derniers se métamorphosent en ce qu’elle appelle « objets passerelles » capables d’opérer une médiation entre les pratiquants, les différentes entités qui animent le panthéon chamanique et la réalisation d’un soi hybride, à la fois participant au stage et chamane en même temps. À travers leur manipulation, les participants arrivent à la découverte de signes supposément cachés dans leur nature, et grâce auxquels ils sont invités à reconfigurer positivement le rapport à soi et à autrui. Ces objets manipulés dans le cadre des séminaires permettent de rendre évident un processus de dédoublement de soi chez les participants qui consiste en l’élaboration d’une nouvelle image d’eux‑mêmes, ce qui s’avère être un des éléments constitutifs des rituels néo-chamaniques.

 

Séances ouvertes à tous

Université Paris Descartes | 45 rue des Saints Pères 75006 Paris salle Mendel C

Télécharger l’annonce

About the author:

Logo Université Paris Descartes
Centre d'anthropologie culturelle
EA 4545 | CANTHEL
45 rue des Saints-Pères
75270 Paris cedex 06

Back to Top