29/11 : « Écologie, intériorité et spiritualité » | séminaire Santé et Religion

29/11 : « Écologie, intériorité et spiritualité » | séminaire Santé et Religion

29/11 : « Écologie, intériorité et spiritualité » | séminaire Santé et Religion

Aucun commentaire sur 29/11 : « Écologie, intériorité et spiritualité » | séminaire Santé et Religion

La troisième et dernière séance de la 4ème édition du séminaire « Santé et Religion » aura lieu jeudi 29 novembre :

 

Écologie, intériorité et spiritualité

Jeudi 29 novembre 2018

De 15:00 à 19:00

Jérémy DAMIAN (PACTE, CNRS/Science Po Grenoble/Univ Grenoble Alpes)

Des sensorialités aberrantes : milieux somatiques, écologies et cosmodélies

Anahita GRISONI (EVS, Université de Lyon)

Écologie de l’intime : ‘devenir soi-même’ à travers les médecines naturelles

 

***
Résumés des interventions
 

Jérémy DAMIAN
Comment enquêter sur des expériences qui déploient des formes de sensorialités aberrantes ? L’ « aberration » se partageant, ici, entre un écart à la moyenne (terme physique, astronomique…) et un jugement disqualificateur. En convoquant diverses pratiques (Body-Mind Centering, ostéopathie biodynamique, écholocalisation), l’intervention cherchera à qualifier quelques figures contemporaines de l’hypersensibilité tout en réfléchissant aux manières de mener une enquête ethnographique sur les notions de sensorialité, d’attention et d’intériorité.

Anahita GRISONI
De manière hétérogène quoiqu’univoque, les thérapies non conventionnelles sont traversées par des sillons ésotériques. La notion « d’écologie de l’intime » fait référence à la place accordée à la subjectivité de l’individu, aux manifestations de son corps et de ses émotions. Elle concerne le rapport que les personnes veulent ou croient développer avec une entité englobante désignée comme la Nature ; en découle la nécessité d’une action qui passe par une réforme de la vie de la personne. La naturopathie occupe une place privilégiée en tant qu’ensemble de techniques de soins. Sa pratique, en tant que client puis, bien souvent, en tant que professionnel, accompagne les enquêtés dans ce qui est décrit comme une voie vers l’émancipation. L’intérêt croissant pour cette thérapie qui s’épanouit dans un ensemble d’espaces alternatifs aux institutions de santé publique et à la grande distribution – mais pas à l’économie de marché – génère des arrangements et des conflictualités dès lors qu’elle s’exprime sur l’espace public.

 

Séances ouvertes à tous

Université Paris Descartes | 45 rue des Saints Pères 75006 Paris salle Mendel C

Télécharger l’annonce

About the author:

Logo Université Paris Descartes
Centre d'anthropologie culturelle
EA 4545 | CANTHEL
45 rue des Saints-Pères
75270 Paris cedex 06

Back to Top